Retour

Les pierres au naturel

2 min de lecture

Parfois ici, souvent là-bas…
Ma place Vendôme, c’est un peu Malibu Pascale Monvoisin

Depuis plus de 10 ans, Pascale Monvoisin offre une joaillerie décomplexée, audacieuse et intuitive. Rencontre avec LA femme qui sublime l’imperfection…

D’origine andalouse, la petite fille éveille ses sens : son grand-père danse le flamenco, sa grand-mère coud des robes aux couleurs solaires et les bijoux de sa maman carillonnent à chaque mouvement. Pour Pascale, la joaillerie n’était pas une évidence. Passionnée de voyages et d’ailleurs, chef de cabine, elle parcourt le monde. Lorsqu’elle revient sur la terre ferme, elle garde la tête dans les étoiles. D’expositions en brocantes, Pascale est toujours en quête d’un objet chargé d’histoire. En 2009, c’est celle de sa Maison qu’elle débute en créant ses propres bijoux : des pièces qui se fondent à la peau.

Ma place Vendôme, c’est un peu Malibu Pascale Monvoisin

La beauté naît de l’irrégularité

Singulières et féminines, les créations Pascale Monvoisin ne se portent pas pour être vues et ne se retirent pas le soir venu. A Jaipur, elle part à la recherche de celles qu’elle sublime : tourmalines, labradorites, pierres de Lune, diamants et turquoises (ses préférées !).

Inspirée par les bijoux anciens, elle joue les accumulations, marie les coquillages à l’or et travaille les roches sans les dénaturer. Avant-gardiste, avec l’or 9 carats, elle fait un pied de nez aux conventions et se démarque des autres joailliers en proposant des pièces raffinées et abordables.

Pour son dixième anniversaire, Pascale Monvoisin signe la collection Varda, en hommage à la réalisatrice, et revisite joyeusement ses classiques Pierrot ou encore Bowie en osant les pierres couleur arc-en-ciel.
La créatrice poursuit son voyage joaillier avec pour seule boussole son délicat instinct et ses belles envies.

Des pierres à même la peau !


Partager l’article
Envoyer à une amie

Les derniers articles

Lord Paul Smith

Avec la sobriété en héritage et la pop culture comme passion, le styliste anglais redéfinit les bases du look british en imposant le grand écart des styles depuis plus de cinq décennies. Traversée express de la Manche à la rencontre de l'indétrônable Sir Paul Smith.
Lire l’article

Arlettie fait son cinéma

Couture every day

Copyright Arlettie 2020