Retour

Guccissime !

Guccio Gucci...

Cultivant l’art de l’inattendu et le choix de la tradition, Gucci étonne et invite à l’audace. Depuis plus de 100 ans, la Maison florentine écrit son histoire au fil de créations fortes et singulières. Un style marqué et sans compromis, pluriel et fidèle, bousculant les codes et chérissant son héritage.

Fils d’un maroquinier, Guccio Gucci quitte Florence pour Paris avant de s’installer à l’Hôtel Savoy de Londres au début du XXème siècle. Travaillant comme maître d’hôtel, le jeune homme s’émerveille devant les clients élégants et leurs bagages raffinés. Ces accessoires marquent profondément Guccio qui ouvre une boutique d’articles de voyage dès son retour dans sa ville natale en 1920. Inspiré par le monde équestre et faisant de l’étrier une signature, le jeune entrepreneur mêle le savoir-faire des artisans de sa région et la mode européenne. Le succès ne tarde pas et Gucci devient rapidement synonyme du chic à l’italienne.

À la disparition du patriarche, les quatre fils Gucci reprennent les rênes de l’entreprise qui connait son âge d’or. Tout au long des années 50 et 60, Gucci est portée par un élan créatif sans précédent. Pionnière de la logomania, la Maison introduit son « double G », fait de la bande tricolore un nouvel emblème et s’impose auprès des plus grandes célébrités : Jackie Kennedy donnera même son nom à un sac devenu iconique. Avant-gardiste et inventive, Gucci s’adapte et se réinvente : face à la pénurie du cuir à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, elle dévoile le sac Bamboo caractérisé par son anse en bambou. Le modèle traversera les décennies sans perdre de son aura.

Guccio Gucci...

D’autres grands noms contribueront à bâtir le destin hors du commun de Gucci. Dans les années 90, le styliste américain Tom Ford fait souffler un vent de séduction épaulé par la rédactrice en chef du Vogue Paris Carine Roitfeld et le photographe Mario Testino. Smoking et petites robes en satin sont remises au goût du jour. En 2004, Frida Giannini fait à son tour rayonner la marque : la créatrice réinterprète l’imprimé Flora et le mocassin à mors, lance la première fragrance masculine et crée le Musée Gucci à Florence. Depuis 2015, la direction artistique est confiée au prodigieux Alessandro Michele qui confectionnera une collection homme en seulement 5 jours. Passionné par la Renaissance, Visconti et l’Art Déco, Alessandro Michele, adoré par ses pairs, opère une révolution et métamorphose la marque sans ne jamais trahir ni ses codes ni son ADN.

Et la lumière fut…


Partager l’article
Envoyer à une amie

Les derniers articles

Escale italienne

Dolce Vita : Tout un art…
Lire l’article

Fashion Crush

La Maison qui mène la danse
Lire l’article

Copyright Arlettie 2022