Retour

Patou, simplement

De Jean Patou à Patou
Un je-ne-sais-quoi,
Qui vous ressemble,
Patou c’est Patou !

Jean Patou, c’est l’histoire d’une Maison légendaire née en 1912. D’un homme un brin fantasque qui a inventé le sportswear chic. A l’immuable élégance parisienne, il a su imposer sa touche impertinente et célébrer une mode solaire.
Depuis la disparition du créateur en 1936, la Maison de prêt-à-porter et de parfumerie française a vu se succéder les grands noms en ses murs. La postérité retient ceux de Karl Lagerfeld et Christian Lacroix, mais aussi Marc Bohan et Jean Paul Gaultier.

Mise en sommeil en 1987, la belle endormie se réveille en septembre 2019 sous le souffle créatif de Guillaume Henry, qui a tout du prince charmant couture. Comment faire renaître une griffe centenaire lorsque toutes ses archives ont disparu ?
Du patrimoine de la Maison désormais simplement nommée Patou, le jeune créateur passé par Carven et Nina Ricci en a retenu l’essence : sa gaieté, incarnée dès 1930 par un parfum si justement baptisé Joy. Avec une première collection dévoilée en septembre dernier, la couture s’invite dans chaque détail, Guillaume Henry poursuit la vision du style Jean Patou. Avec ou sans « Jean », peu de risque que Patou se démode.

Un je-ne-sais-quoi,
Qui vous ressemble,
Patou c’est Patou !

4 choses à savoir sur Patou
pour briller en société

  • « Le parfum le plus cher du monde », ça vous parle ?
    C’était le slogan du parfum Joy, lancé en 1930. Une audace dans un contexte économique marqué par la grande crise de 29.
  • L’adresse préférée de Jean Patou ?
    Carette ! Pour lui rendre hommage, Guillaume Henry a même imaginé un gâteau aux fraises avec l’institution parisienne, « le Patou ».
  • Au début du XXe siècle, il est l’inventeur du sportswear.
    Une vision du style d’abord créé pour la championne de tennis Suzanne Lenglen, dont il raccourcit les jupes sur le court avant de transposer sa praticité dans le vestiaire quotidien.
  • Le leitmotiv du créateur ?
    La simplicité. « Je suis français et je déteste l’extravagance », disait-il avec une éternelle élégance.

Patou nous rend fou

La Maison a lancé sa boutique en ligne, découvrez les collections signées Guillaume Henry !

Crédits photos : COPYRIGHTPatou, Kira Bunse


Partager l’article
Envoyer à une amie

Les derniers articles

PACO RABANNE

Le métallurgiste de la mode
Lire l’article

Copyright Arlettie 2023